« G8 HOKKAIDO TOYAKO SUMMIT 3 | トップページ | 超人の面白読書 39 石川榮吉著『欧米人が見た開国期日本―異文化としての庶民生活』 5 »

2008/07/08

超人のジャーナリスト・アイ 86 G8 HOKKAIDO TOYAKO SUMMIT 4 世界の新聞は北海道・洞爺湖サミットをどう伝えたか フランスの代表的新聞「レクスプレス」電子版斜め読み

Photo_121549504846410フランスのサルコジ大統領が記者会見していた午後7時のニュースを観たが、ではフランスの新聞はどう伝えているか。下記はフランスの代表的な新聞「L'EXPRESS」の電子版から。

2050年までに温暖化ガス排出削減半減にとの見出し。

Les gaz à effet de serre réduits de moitié en... 2050
Par AFP, mis à jour le 08/07/2008 07:35:21 - publié le 08/07/2008 07:35:21


Les gaz à effet de serre réduits de moitié en... 2050
Par AFP, mis à jour le 08/07/2008 07:35:21 - publié le 08/07/2008 07:35:21

AFP/Nicolas Asfouri

Les chefs d'Etat et de gouvernement des pays riches du G8 ont entamé mardi à Toyako (Japon) une réunion consacrée à l'envolée des prix du pétrole et de l'alimentation, à l'environnement et aux grands problèmes politiques du moment comme la situation au Zimbabwe.


Fils RSS Widgets Les dirigeants des huit pays les plus industrialisés ont continué leurs discussions mardi 8 juillet au Japon sur l'économie et sur le climat. Un accord serait intervenu pour réduire de moitié les gaz à effet de serre d'ici à 2050 mais des engagements à moyen terme, pays par pays, devraient intervenir ultérieurement.
Les chefs d'Etat et de gouvernement des pays riches du G8 ont entamé mardi 8 juillet à Toyako (Japon) une réunion consacrée à l'envolée des prix du pétrole et de l'alimentation, à l'environnement et aux grands problèmes politiques du moment comme la situation au Zimbabwe.

Les dirigeants du G8 (Allemagne, Canada, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Italie, Japon, Russie) doivent discuter toute la journée en séance plénière dans un hôtel de luxe de l'île japonaise de Hokkaido. Une série d'entretiens en tête à tête est également prévue dans l'après-midi.

"Durant la matinée, les discussions ont à l'économie mondiale. Les dirigeants parleront de comment faire face à l'inflation et à l'envolée des prix des matières premières", a expliqué un haut fonctionnaire japonais.


Le président américain George W Bush et son homologue russe Dmitri Medvedev, le 8 juillet 2008 à Toyako, au Japon

AFP/Tomohiro Ohsumi

Les dirigeants du G8 (Allemagne, Canada, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Italie, Japon, Russie) doivent discuter toute la journée en séance plénière dans un hôtel de luxe de l'île japonaise de Hokkaido. Une série d'entretiens en tête à tête est également prévue dans l'après-midi.
Les cours du pétrole, qui ont plus que doublé depuis un an, et l'instabilité des marchés financiers née de la crise des prêts hypothécaires à risques "subprime" aux Etats-Unis, constitueront le gros morceau des discussions.

Réduction de 50% des gaz à effet de serre d'ici à 2050

Le changement climatique a été abordé au cours du déjeuner. Les dirigeants des huit pays les plus industrialisés se sont accordés Japon sur la réduction "d'au moins 50%" de leurs émissions de gaz à effet de serre d'ici 2050 et sur la définition ultérieure, pays par pays, d'objectifs à moyen terme, a annoncé le Premier ministre japonais Yasuo Fukuda.

Des discussions plus poussées à ce sujet auront lieu mercredi entre les dirigeants du G8 et ceux de sept autres grandes économies, dont l'Inde et la Chine. Cette dernière est récemment passée au premier rang des pays pollueurs.

Mardi après-midi, les chefs d'Etat et de gouvernement du G8 devaient se pencher sur l'aide au développement de l'Afrique. Ils analyseront le résultat de leurs entretiens, la veille, avec les dirigeants de sept pays africains invités pour une journée à Toyako.

Les policiers japonais stoppent un groupe de manifestants anti-G8, à Toyoura au Japon, le 7 juillet 2008

AFP/Nicolas Asfouri

Une cinquantaine de militants altermondialistes qui voulaient marcher vers l'hôtel du sommet à Toyako ont été bloqués par une centaine de policiers anti-émeute. Ils se sont dispersés après un face-à-face tendu.
"Il est important de soutenir les politiques agricoles des pays en développement. Le G8 poussera également pour la levée des restrictions aux exportations" qui aggravent la crise alimentaire mondiale, a poursuivi le haut fonctionnaire japonais. Un communiqué spécial du G8 sur cette crise alimentaire devrait être publié à la fin de la journée, a-t-il indiqué.

Enfin, la journée de mardi s'achèvera par un dîner de travail consacré aux grands problèmes politiques mondiaux, aux premiers rangs desquels figurent le Zimbabwe, la situation au Proche-Orient, les dossiers nucléaires iranien et nord-coréen, les violences en Afghanistan ou encore le Darfour.

Lundi, les dirigeants des pays riches du G8 ont été soumis à une forte pression des pays africains pour tenir leurs promesses d'aide, vitales pour surmonter l'envolée des prix des matières premières et la crise alimentaire.

Les chefs d'Etat et de gouvernement du G8 et ceux des pays africains invités (Afrique du Sud, Algérie, Ethiopie, Ghana, Nigeria, Sénégal, Tanzanie plus l'Union africaine) s'étaient retrouvés pour un déjeuner, suivi d'une séance de travail.

Les pays africains attendent notamment du G8 qu'il confirme l'engagement pris lors du sommet de Gleneagles (Ecosse) en 2005 de doubler son aide annuelle à l'Afrique en 2010 par rapport à son niveau de 2004 (25 milliards de dollars).

Selon eux, moins d'un quart des 25 milliards de dollars supplémentaires d'aide promis ont effectivement été débloqués jusqu'à présent.

La première journée de travail des dirigeants du G8 n'a été perturbée par aucune manifestation à proximité.

Une cinquataine de militants altermondialistes qui voulaient marcher vers l'hôtel du sommet à Toyako ont été bloqués par une centaine de policiers anti-émeute. Ils se sont dispersés après un face-à-face tendu.
)

« G8 HOKKAIDO TOYAKO SUMMIT 3 | トップページ | 超人の面白読書 39 石川榮吉著『欧米人が見た開国期日本―異文化としての庶民生活』 5 »

コメント

コメントを書く

コメントは記事投稿者が公開するまで表示されません。

(ウェブ上には掲載しません)

« G8 HOKKAIDO TOYAKO SUMMIT 3 | トップページ | 超人の面白読書 39 石川榮吉著『欧米人が見た開国期日本―異文化としての庶民生活』 5 »

2020年8月
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31